Une lacune sur le marché

Voyager permet de s’enrichir au contact d’autres cultures et de leurs habitudes. C’est là que Sanseveria puise son inspiration. Bert, le propriétaire, a encore un souvenir vivace du premier bagel qu’il a goûté, avec ses graines de sésame, son cream cheese et sa garniture de lox. Dans les froides rues de Brooklyn, il s’est retrouvé gagné par l’enthousiasme d’un homme proposant “les meilleurs bagels de la ville”. L’idée était née !

En prenant le café chez mamie

La passion de l’homme a éveillé la créativité de Bert et lui a donné envie de lancer sa propre affaire. Et il a directement joint le geste à la parole en développant son propre concept de bagel. En prenant le café chez sa grand-mère, Bert a reçu le service de ses grands-parents et un excellent conseil : “Mon petit Bert, fais en sorte que les gens se sentent accueillis dans ton restaurant. Ça marque les esprits”. Les bases de Sanseveria étaient jetées.

Someday we'll meet

Ce qui n’était au départ qu’une étincelle de créativité, un concept avec des bagels et un peu de vaisselle, est aujourd’hui une valeur sure. A l’heure actuelle, Sanseveria a deux restaurants de bagels : Bruges et Ostende. Par ailleurs, Bert a converti sa maison en B&B où la convivialité règne en maître. Sa créativité et sa volonté d’entreprise son momentanément comblées mais pour combien de temps ? Stay tuned. Someday we met.

Partagez votre amour des bagels avec #sanseveriabagelsalon